Programmation orientée aspect
1
7.4/10
Programmation Orientée Aspect
GÉNIE LOGICIEL / 28 mai 2017

On oppose généralement la programmation orientée objet et la programmation orientée aspect. Les techniques de conception logicielles actuelles tentent d’architecturer les applications en modules a priori indépendants les uns des autres. En effet, ces modules gèrent des aspects différents du système conçu. C’est le principe même de la programmation orientée objet qui découpe le logiciel en unités de sens (les objets). Mais dans la pratique, on s’aperçoit que ces couches logicielles sont intimement liées : c’est l’entrecroisement des aspects techniques. Ainsi, une couche logicielle initialement dédiée à gérer la logique métier applicative, va se retrouver dépendante de modules gérant les aspects transactionnels, journalisation, etc. Se limiter aux méthodes de programmation ‘classiques’ conduit ainsi à une complexification du code, de son développement et de sa maintenance. Il a donc été introduit un nouveau concept permettant de gérer les aspects transversaux d’une application : la programmation orientée aspect. L’inversion de contrôle mise en œuvre par la programmation par aspect permet d’extraire les dépendances entre objets/modules (aspects techniques entrecroisés). C’est depuis l’extérieur de ces modules que se gèrent les dépendances. Elles sont spécifiées dans des composants du logiciel nommés aspects. AspectJ et la programmation orientée aspect AspectJ, une extension à Java, permet d’ajouter…

Vagrant
1
7.7/10
Vagrant
GÉNIE LOGICIEL / 27 mai 2017

Vagrant est un logiciel libre et open-source pour la création et la configuration d’environnements virtualisés. En effet, il permet de créer des machines virtuelles qui seront utilisées pendant la phase de développement d’une application. Elles permettent d’obtenir l’environnement souhaité sans pour autant changer la configuration de la machine du développeur. De plus, la configuration de la machine virtuelle sera simple à exporter ou à importer. En effet, le logiciel va stocker la description complète de l’environnement de développement dans un fichier écrit en Ruby. Développé par Mitchell Hashimoto et John Bender depuis début 2010, le groupe HashiCorp a été créé afin d’assurer le développement du logiciel à temps plein. Ce logiciel s’avère être un outil qui simplifie la création ainsi que la gestion d’environnements virtualisés. Vagrant permet de travailler dans un environnement reproductible avec les mêmes versions quelles que soient les dépendances. Il s’avère d’ailleurs compatible avec la majorité des systèmes d’exploitation actuels, puisqu’il utilise le principe de virtualisation. Ainsi, un développeur travaillant sous Mac aura accès au même environnement qu’un développeur travaillant sous Windows ou , et ceci en conservant son IDE favori. Comment Vagrant fonctionne-t-il ? Vagrant est une surcouche développée sur des solutions de virtualisation telles que…

VPN (Virtual Private Network)
1
7.2/10
Les VPN (Virtual Private Network)
RÉSEAUX / 27 mai 2017

Un VPN ou Virtual Private Network (Réseau Privé Virtuel) est une technique dont l’objectif est de permettre à plusieurs postes distants de communiquer. Elle est apparue avec la nécessité pour les entreprises de relier leurs différents sites, de façon simple mais aussi peu coûteuse. Avant l’arrivée des VPN, les entreprises devaient utiliser des liaisons appelées TRANSPAC, ou bien des lignes louées. Les VPN ont alors permis de démocratiser ce type de liaison. Le terme VPN sera notamment utilisé dans un contexte de travail à distance, ainsi que pour l’accès à des structures de type cloud computing. Principes de fonctionnement d’un Virtual Private Network (VPN) Le principe même des VPN repose sur un protocole appelé “protocole de Tunneling“. Il permet notamment de faire circuler les informations de façon cryptée d’un bout à l’autre du tunnel qui relie deux postes. Une fois identifiés l’émetteur et le destinataire, le principe du Tunneling consiste donc à construire un chemin virtuel entre eux. Par la suite, l’émetteur chiffre les données et les envoie afin que celles-ci soient acheminées grâce à ce chemin virtuel. Simuler ainsi un réseau privé permet d’assurer un accès simple et économique aux intranets ou aux extranets d’entreprise. Mais les échanges reposent…

Propriétés ACID
1
6.6/10
Les propriétés ACID
BASES DE DONNÉES / 27 mai 2017

Ce mémoire aborde les problématiques ACID dans le contexte du big data. Les propriétés ACID (atomicité, cohérence, isolation et durabilité) forment un ensemble de propriétés dont l’objectif est de garantir la fiabilité d’exécution d’une transaction informatique. En matière de bases de données, on peut identifier une transaction informatique comme étant une opération effectuée sur les données. Il s’agira par exemple d’un transfert de fonds depuis un compte bancaire vers un autre. Bien que ce transfert implique plusieurs actions telles le débit d’un compte et le crédit d’un autre, il s’agit finalement d’une seule transaction. A la fin des années 1970, Jim Gray a défini un ensemble de propriétés à même de garantir des transactions fiables.  Il a lors développé un certain nombre de technologies pour les mettre en œuvre automatiquement. Puis, en 1983, Andreas Reuter et Theo Härder ont créé l’acronyme ACID afin de désigner ces propriétés. Que signifie concrètement ACID ? Atomicité La propriété d’atomicité assure qu’une transaction se fait soit au complet soit pas du tout. Si une partie de la transaction ne peut se faire, il faudra alors effacer toute trace de la transaction. Puis, remettre les données dans l’état où elles étaient avant la tentative de…

La méthode SCRUM
1
8/10
La méthode SCRUM
MÉTHODES AGILES / 26 mai 2017

La méthode Scrum se définit comme un schéma d’organisation de développement de produits complexes. En effet, ses créateurs la définissent comme un « cadre de travail holistique itératif qui se concentre sur les buts communs en livrant de manière productive et créative des produits de la plus grande valeur possible ». Il faut donc considérer la méthode Scrum comme un cadre méthodologique et non à proprement parler comme une méthode agile. Ceci s’explique par la prédictibilité imposée par un carnet de produit en préalable du développement. Ainsi que par l’adaptabilité limitée d’un sprint par le but immuable, donc en contradiction avec la troisième et la quatrième des valeurs Agiles. Expérimentée en 1993, la méthode SCRUM signifie « Mêlée » en anglais. Par ailleurs, il s’agit de loin la méthode Agile la plus utilisée dans le monde. Ainsi, elle bénéficie d’un nombre important de retours d’expérience. Les sprints de la méthode SCRUM Ce schéma d’organisation s’appuie sur le découpage d’un projet en boîtes de temps, nommées « sprints ». Ainsi, les sprints peuvent durer de quelques heures à un mois. La préférence allant à des sprints de deux semaines. Chaque sprint commence par une estimation suivie d’une planification opérationnelle, et se…