La méthode MVC pour Modèle - Vue - Contrôleur (Mémoire d'études 2016)

La méthode Modèle – Vue – Contrôleur 

4 mai 2017

La recherche en interactions homme-machine a permis le développement de modèles génériques et abstraits de systèmes interactifs. Ces recherches ont pour objectifs de mieux comprendre les systèmes interactifs existants, et à mettre en place une base commune de communication. Elles guident également vers des choix d’architecture logicielle lors du développement de nouveaux systèmes interactifs. L’architecture Modèle – Vue – Contrôleur également nommée méthode MVC s’inscrit dans la lignée de ces recherches.

Lors de sa conception, le modèle MVC devait servir de solution générale permettant aux utilisateurs de manipuler des données volumineuses et complexes. A l’origine, ce sont les applications logicielles qui devaient faire usage de l’architecture MVC. Pourtant, aujourd’hui, ce se ont principalement les applications Web qui en font usage. Dans ce contexte, il est étonnant de constater que le modèle MVC fût conceptualisé quelques années avant l’utilisation du terme « Internet » en 1982. Et force est de constater qu’après 40 ans, la mécanique MVC reste toujours autant d’actualité.

Mais le traitement de ce sujet n’en reste pas moins difficile malgré une base théorique de l’époque relativement condensée. L’évolution du concept au fil des années, ses différentes versions, ses nombreux domaines d’application, l’usage diversifié qu’en font les développeurs rendent le sujet protéiforme et d’autant plus complexe à appréhender.

Plan du mémoire “La méthode MVC”

Afin de comprendre les principes MVC, il est important d’en analyser les origines et de comprendre leur histoire. Il s’avère également nécessaire de les situer au sein de la famille des modèles d’interfaces fonctionnant par agents. Bien qu’étant un modèle de référence, doté de caractéristiques intéressantes, la méthode MVC montre un certain nombre de faiblesses quant à sa mise en œuvre. Mais le tableau serait incomplet si l’analyse se limitait à l’aspect théorique. En ce sens, nous explorerons la mise en pratique des principes MVC dans le cadre des applications logicielles. C’est ce que la bibliothèque graphique Swing/Awt propose mais d’une manière particulière. Ayant dressé un tableau relativement complet de l’architecture MVC, ne lui manque plus que son cadre. Ce sera chose faite avec l’étude des « frameworks » MVC. Leur objectif est de faciliter et de normaliser le développement des applications Web en s’appuyant sur l’architecture MVC.

Caractéristiques du rapport

  • 9.5/10
    Note obtenue
  • 10/10
    Densité du rapport
  • 10/10
    Utilisabilité
  • 10/10
    Bonus
Les plus :
  • + Rapport complet et dense (42 pages)
  • + Disponible en format texte
  • + Présentation ppt en bonus
  • + Une note de 18/20
Les moins :
  • - Pas de points négatifs !

Commentaires

  • PACNAM 4 mai 2017 at 13 h 10 min

    Bonjour,
    Pour vos questions, c’est par ici.

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *